Délégation d’assurance emprunteur : avantages et astuces

Depuis l’entrée en vigueur de la loi Lagarde le 1er septembre 2010, il est possible de procéder à la délégation d’assurance emprunteur de prêt immobilier. Mais la majorité des Français ne savaient pas encore profiter de cette opportunité à cette époque.

Grâce à l’amendement Bourquin voté et signé par les députés le 12 janvier 2018, les souscripteurs ont découvert les avantages de la résiliation d’assurance emprunteur. Quels sont les avantages et les astuces à connaitre avant de recourir à la délégation d’assurance emprunteur ?

Qui peut procéder à une résiliation d’assurance emprunteur ?

De manière générale, les épargnants ayant souscrit une assurance individuelle en dehors de l’établissement de crédit (compagnie d’assurance) peuvent recourir à une résiliation d’assurance emprunteur de prêt immobilier.

Bien entendu, la banque commencera à scruter à la loupe le niveau de couverture du contrat externalisé de l’emprunteur avant d’accepter sa requête. Les garanties de cette assurance individuelle doivent effectivement être au moins équivalentes ou supérieures à celles du contrat d’assurance de groupe proposé par l’organisme prêteur.

D’ailleurs, la loi Lagarde (en vigueur depuis le premier septembre 2010) qui remplace la loi Murcef oblige les établissements de crédit à communiquer toutes les informations nécessaires sur l’assurance emprunteur. Grâce à cette fiche d’information, les souscripteurs pourront faire le meilleur choix possible.

Qui peut procéder à une résiliation d’assurance emprunteur ?

Les avantages de la délégation d’assurance prêt immobilier

Les Français sont toujours nombreux à ne pas connaître les véritables avantages de la délégation d’assurance emprunteur si bien qu’ils ne savent pas profiter de cette formule. Pourtant, celle-ci permet de bénéficier de différents avantages non négligeables.

En déléguant son assurance prêt immobilier, le souscripteur pourra réaliser d’importantes économies (jusqu’à 10 000 €) sur le coût global de son prêt immobilier. Les particuliers emprunteurs seront les premiers à en bénéficier.

Pour ce faire, ils doivent penser à réviser leurs contrats au moins une fois par année à la même date que celle de souscription du contrat. Cette stratégie laisse la possibilité d’obtenir des garanties plus avantageuses sans oublier la possibilité d’épargner une belle somme sur le produit d’assurance emprunteur de son choix.

Par contre, les banques sont obligées de suivre la tendance, car elles ne veulent pas perdre leurs précieux clients. En tout cas, l’application de la loi Lagarde et de la loi Bourquin (loi Sapin 2) peut avoir un impact majeur sur le rendement annuel des organismes prêteurs.

Profiter de la délégation d’assurance emprunteur

Il est possible d’économiser jusqu’à 10 000 € sur le total de son crédit immobilier grâce à la résiliation d’assurance prêt immobilier. Le problème c’est que les Français sont au courant de l’existence de cette mesure, mais ils sont moins nombreux à connaître la clé permettant de profiter de tous les avantages qu’elle offre.

Profiter de la délégation d’assurance emprunteur

Dans tous les cas, il est important de consulter un comparateur en ligne (gratuit si possible) afin de trouver les meilleures offres d’assurance emprunteur disponibles sur le marché. Ainsi, il sera plus facile de trouver un produit adapté à ses besoins, à son profil et surtout à son budget.

Il est préférable que les garanties proposées par l’assurance emprunteur soient au moins équivalentes à celles du contrat de groupe souscrit auprès de son banquier habituel.

Il faut prendre le temps de lire attentivement la fiche d’information « assurance prêt immobilier » (instauré par la loi Lagarde en septembre 2010) pour ne pas se tromper sur le choix du produit. Le document FSI fera aussi l’affaire. Bien entendu, solliciter l’avis d’un courtier est fortement recommandé.