Contrat d’Assurance-vie ou contrat de Capitalisation

contrat de Capitalisation

Ce n’est pas un secret; l’assurance-vie est un des placements préférés des Français depuis de nombreuses années. Cependant, il existe une autre possibilité de placement qui se révèle très intéressant également : le contrat de capitalisation.

Nous vous proposons donc un comparatif entre ces deux contrats afin de vous aider à faire le bon choix.

Avantages et inconvénients de l’assurance-vie

contrat de CapitalisationTout d’abord, il s’agit là d’un moyen d’assurer sa retraite mais également de préparer sa succession. En effet, ce type de contrat permet de garantir le versement d’une certaine somme à un bénéficiaire choisi après le décès du titulaire.

L’avantage dans ce cas, c’est que l’argent ainsi versé est hors des droits de succession (dans la limite de 152 000 €).

Le contrat d’assurance-vie représente aussi une enveloppe fiscale très intéressante, car les produits et intérêts ainsi capitalisés ne sont pas imposables pendant toute la durée de vie du contrat, ce qui est vraiment très avantageux.

L’inconvénient majeur de cette solution est le montant des frais d’entrée, d’arbitrage et de gestion qui est souvent assez élevé. De plus, en cas de divorce, le capital doit être liquidé pour être partagé dans le cadre de la communauté de biens.

Si cela arrive dans les huit premières années de vie du contrat, le montant sera diminué du montant de la taxe prévue à votre contrat.

Avantages et inconvénients du contrat de capitalisation

Le plus grand point fort du contrat de capitalisation est qu’il permet une bonne optimisation de l’ISF car les intérêts d’entre pas dans le calcul de cet impôt. Cela permet donc d’augmenter son patrimoine sans basculer dans l’ISF.

contrat capitalisation-isf

Un autre atout de ce contrat est qu’il n’est pas dénoué par le décès du titulaire et conserve son antériorité fiscale ce qui se révèle très intéressant vis-à-vis des impôts.

De plus, l’argent placé demeure disponible et peut-être facilement récupéré (sans frais, le plus souvent).

Par contre, contrairement au contrat d’assurance-vie, le montant du contrat de capitalisation est pris en compte lors du calcul des droits de succession. Il est donc moins intéressant dans le cadre d’une transmission patrimoniale.

De ce fait, cela en fait un contrat surtout destiné aux personnes souhaitant se constituer peu à peu un patrimoine sans être assujettis à l’ISF ou sans en augmenter son montant.

L’assurance-vie placement favoris des français ?

L’assurance représente en France plus de 2 000 milliards d’euros. Plus de la moitié des placements hors courte durée sont des contrat d’assurances-vie. Ces chiffres font de ce produit, le placement préféré des français.

Or, les propriétaires de ce placement ont certainement observé ces dernières années, une réduction de leur rendement.

Comment optimiser son placement en assurance-vie ?

Il était inévitable que les fonds euros soient amenés à baisser en raison des taux d’emprunt étatiques fixés à 10 ans.

placement assaurance vie

Pour le moment, il est peut-être recommandé de patienter et attendre de voir comment le marché va évoluer.

Il faut compter sur les gestionnaires en assurance pour améliorer le rendement à moyen terme. Jusqu’à maintenant, il faut leur reconnaître qu’ils ont réussi à conserver un taux de rendement correct.

Le fonds euros dépasse les 2 %. A titre de comparaison, le livret A est à environ 1 %. Il n’y a donc pas de doute à avoir sur ce type d’assurance-vie. Plus risquée, mais plus rentable, ce placement reste privilégié.

Investir en assurance vie reste la mesure la plus simple à mettre en œuvre, mais pour ceux qui veulent diversifier leur investissement, ils peuvent se tourner vers d’autres produits

Investir dans d’autres types de fonds

Pour diversifier son investissement, on peut se diriger vers l’immobilier dont la performance peut atteindre sur le long terme, les 4 % de rendement. Les fonds patrimoniaux promettent quant à eux, un taux pouvant atteindre le seuil des 7 %.

Il y a enfin les fonds de conviction qui permettent d’inplacementvestir sur des entreprises choisies avec rigueur. Mais cela n’empêche pas de connaître des performances négatives au début.

Tous ces produits comportent des risques don le niveau varie en fonction de leur taux de performance.

Mais il peut être intéressant de répartir son investissement entre l’assurance-vie et ces autres produits. La part accordée à chacun doit être calculée avec précision pour ne pas encourir trop de risques.

Diversifier votre assurance-vie, comment faire ça ?

Diversifier son contrat d’assurance-vie a pour objectif d’améliorer la rémunération globale de son épargne. Pour cela, il est très important d’investir dans des supports différents, mais cela comporte des risques. Il faut donc agir avec prudence.

Différentes solutions pour diversifier votre assurance-vie

Une des solutions qui vous permettra de diversifier votre assurance-vie est dinvestir dans une S.C.P.I. (Société Civile de Placement dans l’Immobilier).

En prenant part au financement de projets immobiliers, vous percevrez en retour un revenu qui dépendra des parts que vous détiendrez dans la société.

Vous pouvez également investir sur des produits structurés. Il s’agit de produits financiers qui bénéficient d’une garantie de capital et qui proposent un rendement qui se fera en fonction de l’évolution des marchés.

Ce type d’investissement permet de profiter de la hausse des marchés financiers sans prendre de gros risques pouvant mettre en péril votre épargne.

diversifier votre assurance-vie

Une autre solution possible est d’investir sur les marchés financiers avec des fonds flexibles et/ou diversifiés au travers des O.P.C.V.M.

Pour cela, il vous faudra confier une partie de votre épargne à une société de gestion qui se chargera d’investir pour vous sur les marchés afin de vous permettre de faire des bénéfices.

Vous pouvez également choisir d’investir une partie de votre capital sur des supports en unités de comptes (UC) aussi appelés supports à capital variable.

Cela vous permettra d’obtenir un meilleur rendement lorsque le marché vous sera favorable cependant, comme pour les investissements précédents ils ne sont pas garantis et doivent être réalisés de façon raisonnable.

Diversifier l’assurance-vie est-il suffisant?

Bien entendu, la diversification de l’assurance-vie est nécessaire si vous souhaitez augmenter votre capital plus rapidement. Cependant, il faut toujours choisir ses investissements en connaissance de cause. La maitrise des prises de risque doit être votre priorité si vous ne voulez pas risquer de tous perdre.diversifier votre assurance-vie-Diversification

Pour cela, il est primordial de s’entourer de personnes compétentes, ayant déjà fait leurs preuves. N’hésitez pas à contacter plusieurs professionnels de l’investissement avant d’arrêter votre choix.

Cela vous permettra de comparer leurs offres et de choisir la proposition qui conviendra le mieux à votre situation personnelle vous permettant ainsi d’obtenir les résultats que vous attendez pour votre assurance-vie.