L’assraunce-vie pour préparer sa retraite

Le contrat d’assurance-vie est un des produits-phares quand il s’agit de préparer sa retraite. En effet, ce type d’offre couvre une large palette d’avantages et vous permettra de constituer une épargne au fil de votre vie. Le principe est le suivant : tout au long de la vie du contrat, le souscripteur ne retire pas de bénéfice.

En effet, les intérêts sont investis, fructifient et viennent s’ajouter au capital de départ.

Les modalités d’épargne retraite

Une fois la durée du contrat décidé et le type de support choisi, l’assuré peut capitaliser son épargne de la façon qu’il le souhaite : il n’y a pas d’obligation.  Les versements peuvent se faire de façon régulière (chaque mois, chaque trimestre…) ou de façon totalement aléatoire.

assurance-vie et retraiteC’est le souscripteur qui choisit de déposer de l’argent sur ce contrat quand il le souhaite.

Cela permet de ne pas s’imposer une épargne contraignante au fil du temps, et de déposer les fonds dès que possible, au gré des opportunités.

Les avantages fiscaux d’un contrat d’assurance

Afin de bénéficier du maximum dexonération fiscale d’un contrat d’assurance-vie, il est important de ne pas effectuer de retrait (également appelés rachats) avant le 8e anniversaire de la date d’ouverture du contrat. En effet, avant cette date tous les retraits sont taxés.

Après la 8e année la récupération de tout ou partie de l’épargne est plus intéressante car les plus-values sont exonérées d’impôts jusqu’à 4600€ pour une personne seule et 9200€ pour un couple. Seuls les contrats dits « NSK » sont totalement exonérés d’impôts, si ce n’est les prélèvements sociaux qui représentent environ 11 % du capital.

La récupération de l’argent

Une fois la date d’échéance du contrat d’assurance-vie atteinte, le souscripteur à plusieurs solutions pour récupérer le fruit de son épargne.

 retraiteTout d’abord, il peut choisir d’effectuer de petit retrait selon ses besoins jusqu’à épuisement total de l’épargne.

Ensuite, il peut décider de récupérer l’entièreté de l’épargne en un versement unique ou, pour finir, il peut choisir de bénéficier de versement sous forme de rente jusqu’à son décès.

C’est cette dernière solution qui est le plus souvent choisie car cela permet d’obtenir un revenu complémentaire une fois la retraite arrivée.