La fin du fonds en euros

Les fonds en euros sur l’assurance vie doivent leur succès à la faible fiscalité. Ils jouent aussi sur l’équation rendement-sécurité. Aujourd’hui, l’autorité de contrôle oblige les compagnies à baisser le rendement des capitaux.

Ces intérêts ont connu une forte érosion de 2013 à 2015. Le chiffre est tombé de 2,80 % à 2,27 %. Cette année 2017, cette réforme est censée toucher toutes les sortes de contrats qu’ils soient physiques ou en ligne.

Tant que le rapport n’est pas proche de 0, les assurés ne courent aucun risque. Par contre, la garantie en cassette subissait un changement.

Le passage entre le « net » et le « brut » n’a pas encore d’impact négatif sur les clients.

Cette situation peut engendrer le manque de confiance de la part des épargnants. De plus, le capital n’est plus sécurisé à 100 %.

fonds en euros capital

Les alternatives sur des fonds eurocroissance

Face à cette éventuelle fin de fonds en euros, quelques alternatives sont envisagées pour sécuriser le capital. Tous les avantages sont en euros.

La première possibilité de solution se rapporte sur la fortune Europierre. Le placement est garanti, peu importe la situation. Le rendement est assuré chaque année.

Cet investissement touche les biens fonciers tertiaires comme les centres commerciaux, les bureaux ou des murs de magasins…

Par contre, puisqu’il est question de produits riches, il faut qu’ils restent toujours dans cette position. Le seul risque dépend du retournement du marché immobilier.

Les fonds en euros Dynamiques concernent certains contrats patrimoniaux. Le principe consiste à diversifier les organisations. Ces capitaux sont disponibles en permanence. Pareil pour les rendements annuels, ils sont acquis.

Les cassettes certifiées sont une autre alternative permettant à l’assuré allant jusqu’à 8 ans. Malgré le garant qu’elle apporte, cette méthode se dote tout de même de quelques limites.

fonds euro-Dynamiques

Pour illustrer le passage, les modes de gestion des opérations sont compliqués. Tous les frais y afférant sont coûteux comme les taux d’intérêt pour récupérer les épargnes.

Cela peut arriver à condition qu’il existe une longue période d’immobilisation. Avec l’instabilité des bourses, les gains ne sont pas assurés.

La scpi dans l’assurance vie

La Société Civile de Placement immobilier est une sorte de financement à long terme. Le système collecte les capitaux en provenance des loyers. En même temps, le foncier peut être associé à l’assurance-vie.

De ce fait, la contribution appliquée offre plus d’avantages parce qu’elle sera celle de l’assurance vie. Les revenus seront alors exonérés s’ils sont toujours investis dans l’accord.

Pour disposer d’une faible imposition, il faut qu’il n’y ait aucun retrait avant la huitième année. Un souscrit célibataire jouit de 4 600 € comme intérêt annuel, et un couple aura 9 200 €.

En cas de décès, le bénéficiaire profitera d’une optimisation de la taxe. Par contre, on ne trouvera pas de SPCI fiscale dans les contrats d’assurance de vie.

fonds euro-scpi

Cette approche présente bon nombre d’avantages. La rentabilité sur la charge sera maximisée autour de 5 %. Ainsi, il est possible de capitaliser les revenus qu’elle génère.

La SPCI mène également à des soldes immédiats. Son prix de souscription est réduit de par une décote variable selon le choix. Cette dernière déduit les paiements de gestion du courtier.

Ce moyen a aussi quelques limites. Les frais du contrat sont un peu lourds. L’épargnant supporte la solidité du bureau de l’assurance vie. Il n’y a pas lieu de procéder à un démembrement ou un emprunt.

Les fonds en euros dynamiques

Il s’agit des fonds d’investissement dirigés par la méthode « coussin ». Les compagnies d’assurances s’occupent des capitaux pour le compte de leur client.

Une part de l’actif de l’argent est exposée à des marchés d’obligations. C’est le principe de la gestion active diversifiée.

C’est un procédé sûr dans le fait où les éventuelles pertes sont limitées. La totalité des sommes avec les intérêts est protégée même en cas de positions risquées.

Ce fond existe dans le domaine de l’immobilier pour les achats locatifs. L’administration de placement se réalise en direct ou par l’intermédiaire de Sociétés civiles immobilières.

fonds en euros Sociétés civiles immobilières.

Les épargnants investissent surtout dans le foncier tertiaire comme les entrepôts, les bureaux ou les endroits commerciaux.

Cette approche présente deux avantages, à savoir la sécurité des capitaux et la rentabilité annuelle de 3 % à 4 %.

Ce résultat varie d’une période à une autre. Ainsi, comme il n’a pas de valeur fixe, son avenir n’est pas certain.